SWTOR - The Vong Invasion

Alors que la guerre froide règne entre l'Empire Sith et la République Galactique, la galaxie subit l'invasion des Vongs.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vi'ona Zaora, tenancière du « Delicious Delight Dolls », mère maquerelle et informatrice

Aller en bas 
AuteurMessage
Anjalee Zaora
Dark Lusté(e)
Dark Lusté(e)
avatar
Date d'inscription : 05/03/2018
Messages : 450
Féminin
Espèce : Twi'lek
Faction : Indépendants (vague sympathie pro-républicaine)
Classe : Contrebandier (Malfrat)
Crédits : 19500

Feuille de personnage
Domination:
50/100  (50/100)
Possession:
50/100  (50/100)
Infos fermées
MessageSujet: Vi'ona Zaora, tenancière du « Delicious Delight Dolls », mère maquerelle et informatrice   Dim 17 Juin - 21:23

Vi’ona Zaora



Généralités


Espèce : Twi’lek
Âge : 52 ans
Sexe : Féminin
Taille et poids : 1m70 pour 60 Kgs
Particularités physiques : Porte toujours des tenues sexy et luxueuses mais assez peu de bijoux


Personnalité


Version couguar de sa fille Anjalee, avec l'air de famille afférent, Vi'ona est une maîtresse femme qui n'a pas froid aux yeux dès lors qu'il s'agit d'assurer prospérité et statut social. La mère maquerelle a des manières chaleureuses et familières avec son entourage et ses clients privilégiés, appelant souvent autrui d'une façon affectueuse. Mais, derrière cette façade agréable, elle règne d'une main de fer dans un gant de velours, impliquant ses enfants les plus âgés dans son affaire et préparant les autres. Si la dame bleue exige beaucoup de ses employés des deux sexes, elle tend à se montrer en contrepartie presque aussi protectrice et maternelle qu'un Gundark femelle avec ses petits.

Vi'ona n'a jamais été une femme prude, chaste et fidèle. Une partie de ses rejetons ne sont d’ailleurs pas ceux de Da'keen, plusieurs étant nés de pères différents après le décès de ce dernier. Elle n'a jamais mis de côté ses propres appétits charnels et a toujours une vie sexuelle active, aimant à se glisser par jeu parmi ses employés pour s'offrir un bel inconnu qui achète ses charmes comme auprès des autres filles. Cette libido active n'a jamais interféré avec son sens des affaires – dont a hérité sa fille, Anjalee – ni sa capacité à manipuler autrui, toutefois. La diversité de clientèle – du fonctionnaire planétaire assez bien placé à l'officier de bord d'un vaisseau de grande taille - fréquentant son établissement, des gens venant de tous horizons, le fait bruisser de rumeurs et infos de toutes sortes. Celles-ci ne lui échappent pas. Connaissant leur valeur, Vi'ona revend les plus intéressantes mais en garde quelques-unes bien sulfureuses sous le coude pour qui lui plaît bien ou qui pourrait lui rendre une faveur à l’occasion. Elle est une bonne source de tuyaux pour peu qu’on lui plaise ou qu’on la paie en retour.


Histoire


Originaire de Ryloth, Vi'ona Zaora fait partie des nombreuses femmes Twi'leks réduites à l’esclavage par la société de son peuple. Dressée et éduquée depuis l'adolescence pour servir de danseuse et domestique à qui l'achèterait au marché aux esclaves de Nar Shadaa, elle n'avait guère devant elle qu'un avenir de servitude tout tracé. Mais, un coup de pouce du destin bouleversa cela. Durant son transfert, Da'keen, un des hommes de confiance du marchand d'esclave, s'intéressa à elle. Leur discussion les rapprocha grandement malgré leurs différences en quelques heures. Au terme de celle-ci, à sa surprise, le Twi'lek mâle la libéra, lui avoua son attirance amoureuse pour elle et lui prouva en détournant le vaisseau-cargo avec toute sa marchandise. La revente de cette dernière sur Tatooine leur permis d'avoir assez de fonds pour disparaître en fuyant au loin, dans un endroit perdu où l'on ne songerait pas à les retrouver. Denon, planète mercantile fortement urbanisée avec tous les trafics ayant cours en arrière-plan, était la destination parfaite pour y perdre définitivement leur trace.

Le voyage leur ayant coûté la majeure partie de leur pécule mal acquis, sa femme enceinte, Da'keen chercha du travail. Les jobs honnêtes en rapportant que bien peu pour des tâches ingrates, il se tourna tout naturellement vers les milieux criminels où son expérience avait une réelle valeur. Ses émoluments en conséquence permirent à la famille de s'établir sans grand luxe mais assez confortablement. Les années suivantes servirent à accroître l'épargne familiale sans changer de train de vie à mesure que la famille s'agrandissait avec les naissances successives d'enfants. Vi'ona resta au foyer pour s'occuper de leur progéniture. Du moins, jusqu'à ce que Da'keen soit tué dans un règlement de comptes.

Le défunt porte-flingue laissait en héritage à sa famille de quoi voir venir dans les premiers temps mais cela ne suffirait pas à terme. Vi'ona prit donc les choses en main en investissant cet argent pour lancer une entreprise rentable sur tout monde : une maison de passe. Réinvestissant les premiers gains pour améliorer jusqu'à obtenir un certaine qualité avec une bonne réputation sur le marché des charmes, l'affaire s'est bien agrandit depuis. Aujourd'hui, « Delicious Delight Dolls » est un établissement plutôt chic et fréquenté par divers personnalités plus ou moins importantes sur Denon mais aussi une clientèle de voyageurs interstellaires assez aisés. La matriarche Twi'lek fit quelques bons choix, jouant sur les rivalités entre groupes criminels pour assurer la protection de son bordel, n'hésitant pas à changer de protecteur pour un autre toujours plus fort que le précédent. In fine, l'habile Vi'ona s'est émancipée du dernier criminel ayant son bordel sous sa coupe à la chute de son organisation et l’a remplacé par la protection des autorités via le gouverneur corrompu du district, client aussi discret que régulier de l’établissement.

D'age mûr, ses charmes toujours aussi épanouis, jamais rassasiée de lucre et de notoriété, l’impitoyable tenancière Twi'lek règne d'une poigne de fer sur le petit monde de son établissement comme une star au sommet de sa gloire.


Liste des Pouvoirs


Aucun hormis son influence locale, la quantité d’informations et d’argent à sa disposition. Guère portée à la violence, Vi’ona laisse ses hommes de main régler les situations où elle s’impose.


Idées d’aventure avec Vi’ona Zaora


La mère maquerelle n'est pas un personnage qui a intérêt entrer en conflit avec les PJs. Les hostilités avec eux ne peuvent démarrer que si l'on s'attaque à son établissement et cessent sans véritable rancune dès lors que la tempête est passée. Pas de vengeance stérile depuis l'autre bout de la galaxie à redouter de sa part.

En revanche, elle peut s'avérer d'une aide précieuse pour qui la met de son côté que ce soit à travers les services de son établissement, ses relations ou les informations qu'elle peut moucharder. « Delicious Delight Dolls » peut-être aussi bien un décor de fond, une planque ou le repaire habituel des PJs lorsqu'ils sont sur Denon. Les informations de Vi'ona peuvent être une récompense, l'objet d'une transaction ou le début d'une aventure pour eux. Selon le cas, celle-ci pourra être leur sponsor, une aide, une simple relation d'affaires, leur amie ou même une marraine leur offrant de temps à autres des renseignements ou un petit « coup de pouce administratif ». En contrepartie, les personnages pourraient bien à avoir lui donner un coup de main sur un sujet ou un autre (client pénible à gérer, harcèlement policier ou criminel, personnel à remplacer, gang voulant racketter son bordel, etc...) . Bref, une personne que l'on gagne à circonvenir !


Delicious Delight Dolls



Folle ambiance de la soirée



« Delicious Delight Dolls » est une maison de charme (autrement dit un bordel un minimum luxueux) tenue par Vio'na Zaora. Situé dans un quartier plutôt branché, l’immeuble de cinq étages comprend une grande cantina occupant presque tout le rez-de-chaussée. Sa salle commune se caractérise par une large scène circulaire au fond où se produisent les artistes, des musiciens accompagnés de danseuses lascives, entourés d’une fosse pour les clients voulant danser. Plus loin, au-de-là de la fosse, un champ de tables rondes avec des barres de pole-danse ou même des barreaux amovibles pour les danses plus privées agrémente le lieu. Un comptoir de bar classique se trouve du côté nord de la salle. Il est largement bien fourni en boissons pour satisfaire n’importe quel client, du contrebandier pouvant s’offrir les prestations de la maison au rejeton de patricien venu s’encanailler sans risques en allant dans les bas-fonds. Les coulisses sont en arrière-salle, tout comme les dortoirs des personnels non-prostitués et de sécurité. Les chambres, où la plupart des danseuses et employés de charme exercent leur autre activité professionnelle, sot dans situé dans les étages. Certaines chambres de l’avant-dernier étage sont des suites luxueuses pour une clientèle de marque (comprendre qu’ils paient plus cher pour cela). Le dernier étage sert exclusivement à loger la famille de Vi'ona, ses éventuels invités privés et les membres clés de son personnel. Les bureaux de l’établissement s’y trouvent également. Le sous-sol ne sert théoriquement qu’à tout ce qui est services techniques et n’est accessible qu’avec un passe fourni par les cadres administratifs de l’établissement. En fait, il dissimule également un donjon SM pour ceux aillant des goûts plutôt déviants sous la houlette de spécialistes que ce soit pour dominer ou pour soumettre autrui. Le deuxième et troisième sous-sols constituent des parkings uniquement.



Scène d'un soir dans les coulisses du Delicious Delight Doll…



Côté personnel, on trouve plus d’une quarantaine de filles et une vingtaine de mâles de toutes races qui se prostituent ici pour à peu près tous les goûts et orientations sexuelles, lié(e)s par « contrat » à la tenancière, la veuve Vi'ona Zaora, et ses enfants. Une véritable situation de quasi-esclavage qui ne peut prendre fin que par le rachat du contrat après des années de services pour peu que l'on soit assez talentueux. En dehors des prostitués des deux sexes (dont quelques rares hermaphrodites compris), le personnel comprend quelques employés libres et droïdes pour divers taches (nettoyage, services des boissons, etc.). Les enfants adultes aident à la gestion de l'établissement. La sécurité du lieu est assurée par quelques goons bien costauds, dont des gamoréens, tous ayant un passé militaire ou criminel endurci, et même soi-disant un ou plusieurs mandaloriens - que personne n'a jamais vu -. Quelques judicieux et réguliers bakchichs assurent que les forces de l'ordre locales non seulement n'interviennent pas à l’encontre de Delicious Delight Dolls mais veillent aussi à éloigner les gangs et groupes criminels ayant des visées sur l'établissement. Cette attention discrète des autorités assurent efficacement la sécurité des environs et son indépendance vis-à-vis de la pègre locale. Dès qu’une organisation fait montre de son intérêt pour « Delicious Delight Dolls », les forces de l’ordre du coin commencent à lui rendre la vie impossible : Saisies , descentes et arrestations arbitraires visent l’organisation jusqu’à ce qu’elle batte définitivement en retraite. Les organisations criminelles locales les plus anciennes, souvent les mieux implantées, ont compris le message et utilise ce lieu pour se réunir en terrain « neutre » lorsque est nécessaire de discuter entre elles. Leurs membres ne s’en prennent jamais à qui que ce soit dans l’établissement ni dans les rues directement adjacentes pour éviter les représailles des forces de l’ordre. Malheureusement, les gangs plus jeunes et organisations venant de l’extérieur n’ont pas ce genre de scrupules.




« Vous prendrez bien un verre? »



Pour l’anecdote, « Delicious Delight Dolls » est également fréquenté par le fameux aventurier (pirate aux dires de certains) Paxton Rall et son équipage. C’est donc une étape de son Cantinathon et un endroit où il est possible de rencontrer le capitaine Twi’lek et ses compagnons. Sa relation avec Vi'ona est très ambiguë. Bien que le charme opère entre eux, la tenancière lui reproche souvent d’être l'un des responsables de la « mauvaise » voie qu’a prise sa fille Anjalee. Malgré cette rancœur, il n’a jamais été chassé de l’établissement et y a ses habitudes. Pour cause ! Paxton croise parfois la contrebandière lors de ses voyages et en rapporte des nouvelles plus ou moins fraîches, assurant la liaison entre la fille et sa mère. Cela lui vaut son traitement de faveur : Lui et son équipage sont les seuls clients en dehors du gouverneur du district à avoir une table réservée.

Parmi les autres clients de renom, bien plus occasionnels en ce lieu, citons le contrebandier Nico Okarr, Vette l’audacieuse pilleuse de tombes, le filou Gault Rennow, le gladiateur wookie Bowdaar, le recruteur de mercenaires K’krohl et quelques autres individus au destin hors du commun.

_________________
alien Je communique en... Deepskyblue | 00BFFF - Mon journal de bord  alien

Like a Star @ heaven Liberté - Egalité - Liquidités Like a Star @ heaven 
Revenir en haut Aller en bas
 
Vi'ona Zaora, tenancière du « Delicious Delight Dolls », mère maquerelle et informatrice
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remake d'Afternoon Delight
» 08. [Schuester's] Afternoon Delight.
» IT'S DELICIOUS - 25/01 à 13h35.
» Fiche technique Saria Delight
» Afternoon Delight [PV Asuna]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SWTOR - The Vong Invasion :: Accueil :: Personnages :: PNJ-
Sauter vers: