SWTOR - The Vong Invasion

Alors que la guerre froide règne entre l'Empire Sith et la République Galactique, la galaxie subit l'invasion des Vongs.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kata'Haana'Nuruodo

Aller en bas 
AuteurMessage
Kata'Haana'Nuruodo
Intéressé(e)
Intéressé(e)
avatar
Date d'inscription : 23/04/2018
Messages : 111
Féminin
Espèce : Chiss
Faction : Ascendance Chiss
Classe : Sorcière
Crédits : 0

Feuille de personnage
Domination:
50/100  (50/100)
Possession:
50/100  (50/100)
Infos fermées
MessageSujet: Kata'Haana'Nuruodo   Dim 9 Sep - 16:03

Identité

Nom Chiss : Kata'Haana'Nuruodo
Nom Usuel : Haana
Age : 31 ans
Race : Chiss
Faction : Ascendance Chiss

Classe/Métier : Aristocra de la Maison Kata / Leader de l'Ordre des Corrompus
Orientation sexuelle : Pansexuelle
Avatar : Triple retouches, tournant grâce à signavatar.com. Premier de l'artiste Fabiano et représentait le personnage Dehah Thoris. Second de l'artiste ayyasap et représentait Raven(DC). Dernier était un personnage original d'un artiste dont j'ai oublié le nom ^^'

-----

Descriptions

Psychologie :
Haana est une femme profondément marquée et sculptée par ses épreuves... des épreuves que beaucoup jugeraient atroces. Mais, contrairement à la plupart, la Chiss n'en rejette pas les souvenirs, ni ne caresse l'idée d'avoir eu une vie meilleure, car elle estime avoir pu en tirer le meilleur et avoir apprit d'importantes leçons. D'abord assassin politique dans l'Ascendance, puis esclave sexuelle pour Hutt déviant, avant de devenir Sith pour finalement revenir auprès des siens en tant que politicienne Chiss, c'est une femme à multiple facettes. Tout d'abord, il s'agit de quelqu'un de peu de morale. Son passé de meurtrière professionnelle, puis d'esclave moins considérée qu'un chien Akk, lui a apprit que la vie n'a pas de valeur propre. A ses yeux, chacun et l'obstacle ou l'outil de quelqu'un d'autre. En ce sens, elle n'a aucun problème à manipuler les autres pour ses propres bénéfices et ne voit pas non plus de problème dans le fait de se faire manipuler, si cela ne va pas contre ses propres objectifs. Éliminer ou faire éliminer quelqu'un ne lui pose aucun cas de conscience et elle pratique même parfois la torture sans honte. L'absence de honte est, d'ailleurs, un élément qui la caractérise bien. Sa vie lui a apprit à ne pas trop tenir aux apparences, à ne pas s’embarrasser du regard des autres. Bien sûr, elle fera bonne figure dans le cadre de négociations, mais il s'agit là d'une manœuvre qui lui permet d'obtenir quelque chose. Dès lors qu'elle a obtenu ce qu'elle désirait et n'attend plus rien, sa pudeur disparaît comme par enchantement. N'allez cependant pas croire qu'elle est inutilement cruelle. Bien sûr, son sadisme peut parfois avoir raison de son jugement, mais elle ne tourmente pas gratuitement autrui.

Haana est une étrange fusion des philosophie Chiss et Sith, qui lui donnent une approche bien plus fluide et malléable de la vie. Ainsi, elle dispose d'un self-control issu de toute une culture tournée vers l'auto-défense et la retenue. Les Chiss ont des émotions, mais ils ne le laissent jamais paraître. La belle bleue se laisse plus aller que les autres membres de son espèce, mais cela reste très en dessous de ce que peuvent exprimer les autres habitants de la galaxie. Son entraînement Sith lui a permis, bien mieux que n'importe quel autre Chiss, à apprécier toute la puissance et l'utilité que renferment les passions. Cependant, contrairement à ses anciens instructeurs qui se cantonnaient à la peur et à la haine pour gagner en puissance, Haana ne rechigne devant aucune émotion, même celles jugées faibles comme l'amour, la tristesse ou le désir. C'est une femme qui s'assume pleinement, jusque dans ses déviances les plus amorales.

Elle maîtrise la Force et, plus principalement, le Côté Obscure de la Force, ce qui affecte évidemment son jugement et la rendent bien plus impitoyable et perverse qu'elle ne l'aurait été au naturel.


Physique :
Kata'Haana'Nuruodo, ou Haana comme les gens l'appellent plus communément, est une Chiss. En tant que telle, elle dispose de deux traits caractéristiques qui sont assez peu communs dans le reste de la galaxie : une peau bleue et des yeux rouges, unis. Bien sûr, s'il s'agit là de caractéristiques propres à son espèce, certaines variations peuvent exister. L'épiderme de la belle est ainsi un peu plus sombre et vif que la moyenne des Chiss. Quand aux yeux, même s'ils paraissent n'être que deux perles écarlates à premières vues, ont des différences de clarté qui trahissent une structure oculaire commune. Ainsi, la zone de l'iris est sensiblement visible, de par l'obscurcissement de la zone. Son visage est fin, ses traits sont harmonieux, bien que très peu souvent déformés par une quelconque marque émotionnelle... un autre trait commun à la plupart des Chiss. Sa chevelure d'ébène tombe, lorsqu'elle est laissée libre, juste en dessous de ses omoplates, mais il n'est pas rare qu'un bijoux quelconque donne l'illusion qu'elle soit plus courte. Elle dispose d'une bouche pulpeuse aux lèvres ourlées des plus appétissantes. Du reste, c'est une humanoïde, au corps particulièrement bien sculpté. La donzelle est svelte et plantureuse. Elle dispose d'une poitrine opulente, une main humaine n'étant généralement pas suffisante pour envelopper un sein. Ses fesses suivent, musclées et rebondies, suivent le même schéma, bien qu'elles demeurent un peu plus modestes. Du reste, la belle dispose d'un ventre plat, de cuisses bien galbées, le tout ciselé d'un discret relief musculaire qui trahit un entraînement physique régulier.

D'un point de vue vestimentaire, Haana ne porte que des tenues qui laissent voir un maximum de peau. A vrai dire, sa tenue favorite ressemble davantage à un savant assemblage de bijoux - à la façon des tenues que portent les danseuses esclaves - composé de bracelets d'avant bras, de chevilles, des cache-tétons, colliers et autres accessoires esthétique. Seul son pagne, malgré sa transparence vaporeuse, est la seule véritable pièce de sa tenue qui est destinée à couvrir son corps. Cependant, l'ajout d'épaulettes, agrémentées d'une cape et complétées par un diadème donnent un aspect régalien à l'ensemble. Lorsqu'elle n'est pas ainsi accoutrée - lors de rencontre diplomatiques, par exemple - elle porte des bures qui rappellent les tenues portées par les Sith ou les Jedis, mais qui semblent avoir été retaillées pour offrir un maximum de peau à la vue de tous. Les couleurs dominantes de ses tenues sont le rouge, le violet et l'or.


-----

Histoire

Chapitre I - Maison Kata, les lames de l'ombre de l'Ascendance :
Beaucoup pensent que les Chiss ne sont que très rarement sensibles à la Force... ou, tout du moins, qu'il existe proportionnellement moins de Chiss sensibles à la Force que chez les autres espèces. S'il est vrai que les individus dotés de ce genre de pouvoirs est rare au sein de l'Ascendance, cela n'a aucune origine biologique, mais plutôt une cause sociale. Pour les Chiss, la Force est une impureté honteuse. La cultiver ou l'utiliser est formellement interdit par la loi, tout contrevenant étant immédiatement exécuté ou, pour les plus influents, exilés avec toute sa famille. Dans de telles conditions, il n'est pas étonnant de ne croiser que peu de Chiss devenus Sith ou Jedis.

Haana est née au sein du clan Kata, une famille réputée comme produisant les meilleurs assassins de l'Ascendance. Bien que disposant d'une culture méritocratique, où la maîtrise de soi est la plus grande des vertus, l'assassinat politique était un élément très répandu au sein de la politique Chiss. Une famille comme celle des Kata, bien que globalement dédaignée, trouvait parfaitement sa place. Elle disposait même d'une influence bien plus grande que ce que la plupart des gens imaginaient et étaient prêts à accepter. A force de meurtre rémunérés, d'espionnage et d’infiltrations, les Katas disposaient d'une belle collection de secrets dont ils usaient parfois à leur avantage, ou simplement comme monnaie d'échange. En raison de la nature de leur activité, la plupart des Chiss, même ceux des Maisons Dirigeantes, détournaient pudiquement les yeux de leurs activités, préférant les ignorer plutôt que de faire face à toute la noirceur que leur philosophie pouvait apporter. Et, toujours de par la nature de leurs activités, les Kata étaient bien plus enclins que le reste des Chiss à faire des entorses aux règles morales et sociales. C'était le terreau parfait pour cultiver l'interdit : l'exploration de la Force.

Chapitre II - Plus dure sera la chute.
Haana fut l'une de ces rares Chiss sensibles à la Force et encouragée à entraîner ses dons. Formée au combat, à l'infiltration et à l'étiquette politique, la jeune Kata sublima ses talents d'assassin grâce à ses pouvoirs naissants. N'ayant pas de réel instructeur dans ces arts étranges, la jeune femme se tourna naturellement vers des usages qui facilitaient son travail de tueuse. Très vite, elle apprit à aspirer l'essence vitale de ses proies et à dominer leurs esprits afin qu'ils se donnent tels des agneaux à l'abattoir. Et, tandis que son métier corrompait ses pouvoirs, ses pouvoirs corrompaient à leur tour la donzelle, la faisant peu à peu plonger dans les méandres du Côté Obscure. Sa moralité, déjà réduite par les enseignements des Katas, se tarissait peu à peu, à tel point qu'elle en oublia la loyauté qu'elle devait à son propre clan. Il ne lui fallut pas bien longtemps avant de comprendre l'énorme avantage que lui procurait la Force - cette puissance invisible et pourtant si redoutable - dans une société qui refusait son existence et, donc, savait mal s'en prémunir. Elle aiguisa ses talents de manipulation mentale, grimpant la hiérarchie de l'Ascendance à une vitesse remarquable... et suspecte... jusqu'à être adoptée par le clan Nuruodo, l'une des familles dirigeante, maîtresse des défenses militaires de l'Ascendance Chiss. La jeune assassin ne comprit que trop tard que le pouvoir l'avait consumée et l'avait rendue orgueilleuse. Aussi maligne fut elle, aussi efficace fut sa stratégie et aussi puissants que fussent ses pouvoirs, son orgueil l'aveugla et Haana ne parvint pas à anticiper l'évidence. Si les Kata jouissaient d'une liberté offerte par le fait que tous fermaient les yeux à leur sujet, le fait qu'une membre du clan Kata accède aux sphères du pouvoir n'était pas quelque chose d'acceptable. C'était un clan de tueurs, un poignard qui devait rester dans l'ombre et non pas étinceler en pleine lumière. A partir de son adoption par la maison Nuruodo, Haana fut constamment surveillée... et son utilisation de la Force finit par être découvert. On l'exila, elle ainsi que tout le clan Kata, hors de l'Ascendance.

Chapitre III - Les bas-fonds de l'Existence :
Les Katas prirent très mal cette déchéance et beaucoup de leurs membres pensèrent à tuer la stupide petite meurtrière qui avait cru pouvoir devenir une reine. Mais il fut jugé que l'humiliation était une meilleure punition. Haana fut donc vendue en tant qu'esclave à un Hutt. Mais il ne s'agissait pas de n'importe quel Hutt, le clan avait choisi Zoo'Phy, dit le Déviant, réputé pour ses préférences sexuelles très particulières. Haana n'eut jamais à coucher directement avec la larve, mais elle passa beaucoup de temps dans les cages de ses bêtes. Cette existence dura plusieurs années, durant lesquelles la tueuse déchue apprit toutes les subtilités de la douleur, du plaisir et de la haine. Son existence aurait pu se résumer à cela, si elle n'avait pas croisé la route du Seigneur Myotti, un Sith de faible influence politique - principalement à cause de ses fréquentations, dont Zoo'Phy faisait partie - qui la remarqua lors d'une fête donnée par le Hutt à laquelle il était invité. Il ne manqua pas de remarquer la puissance de cette esclave et décida de l'acheter, avant de l'envoyer à l'Académie de Korriban, espérant bien en faire ensuite son apprentie. Haana réussi assez facilement les épreuves qui lui étaient imposées, ignorant les remarques xénophobes, ne tenant pas compte des menaces, se contentant d'apprendre et d'avancer. Les quelques autres acolytes de sa promotion qui menaçaient son avancée se suicidèrent tous devant témoins, sans qu'aucun lien ne puisse être fait avec la jeune Chiss. Ses capacités furent remarquées par des Siths bien plus influents que le seigneur Myotti et elle devint bientôt l'apprentie d'un certain Darth Jadus... Ce membre du Conseil Noir appréciait, tout particulièrement, les capacités que l'ex-assassin avait dans les domaines de l'influence mentale. Lui faisant bénéficier de ses enseignements, Jadus lui permit de manipuler toucher du bout du doigt l'essence de la Terreur. Parallèlement, poursuivant ses études débutées à Korriban, Haana se plongea dans les arts alchimiques, s'enfermant régulièrement dans les enclos à bêtes pour mener de nombreuses expériences.

Chapitre IV - Second Exil :
Au cours de son existence, elle avait évidemment eu quelques démêlés politiques. Mais étant alien, dans un Empire xénophobe, elle était déjà mise à l'écart. Sa puissance dans le Côté Obscure avait beau être considérable, ses opposants avaient prit soin que son passé d'esclave sexuelle pour Hutt déviant soit bien connu de tous, l'éloignant d'autant plus du titre de Darth. De plus, son maître n'étant plus là, elle ne pouvait plus espérer tirer un quelconque soutient de sa part. Seul ses talents lui permettaient de se maintenir à son rang de Seigneur Sith. Sa présence gênait cependant des gens suffisamment haut placés pour qu'on l'envoie systématiquement dans des missions suicides, ou à des postes de surveillances mineurs, éloignés de tout. Les traditionalistes s'assuraient de scier les échelons de son échelle, afin de l'empêcher de grimper dans la hiérarchie, tandis que la plupart détournaient pudiquement le regard quand des apprentis, pressés de faire leurs preuves auprès de leurs maîtres, tentaient de l'assassiner. Mais la Chiss s'accommodait de ce genre d'existence, se concentrant davantage sur les études ésotériques et alchimiques, augmentant consciencieusement sa maîtrise du Côté Obscure sans se soucier de la politique. Mais sa vie prit un nouveau tournant, lorsqu'elle fut catapultée diplomate.

Darth Jadus, au terme de manipulations politiques de son côté et après qu'Haana ait prouvé sa valeur en tant que Sith, décida de tirer parti de sa nature Chiss. Désireux de s'insinuer dans la politique intérieure de l'Ascendance, il catapulta son apprentie diplomate, en charge des relations entre l'Ascendance Chiss et l'Empire Sith. Ce que Darth Jadus ne réalisait pas, c'était l'affront que cela représentait pour l'Ascendance : la jeune femme était puissante dans la Force, ce que les Chiss considéraient comme une impureté telle que seul l'exil ou la mort paraissaient comme des solutions acceptables. Haana était un cas d'autant plus spéciale qu'elle avait appartenu à un ordre d'assassins et, malgré son impureté, avait prétendu pouvoir s'élever dans les plus hautes sphères. La belle bleue ne fit cependant rien pour détromper son maître Sith et fut alors envoyée avec une troupe diplomatique, vers l'Ascendance. Cependant, forte de ses talents de manipulation mentale raffinés par son étude du Côté Obscure, la jeune femme parvint à regagner sa place au sein de l'Ascendance, en tant qu'honorable invitée...

Chapitre V - L'Ordre des Corrompus :
Bien qu'elle n'eut pas de rancœur particulière vis à vis d'un Empire xénophobe qui la dédaignait à cause de ses traditions ridicules, Haana ne voyait aucun intérêt à s'obstiner dans la voie des Siths. Elle ne rejetait pas leurs enseignements, mais préférait se les approprier à sa façon et en tirer le meilleur possible. Très rapidement, elle abandonna sa mission diplomatique, laissant l'Empire péricliter tout seul. Elle réorienta son travail diplomatique vers un objectif qui l'intéressait plus immédiatement : rendre les utilisateurs de la Force légaux au sein de l'Ascendance. Ce fut un travail moins simple qu'il n'y paraissait. La belle Chiss avait beau être capable de restructurer l'esprit et les pensées d'un individu, manipuler les dirigeants n'était pas suffisant pour pousser tout un peuple à abandonner une tradition aussi profondément ancrée dans la société. Voyageant de système en système, l'ancienne exilée se lança dans une vaste campagne d'information qui visait à rallier tous les Chiss les plus influents à sa cause... par la force si nécessaire. Au terme de plusieurs années, son travail porta enfin ses fruits : la loi changea et tout Chiss sensible à la Force dévait désormais rejoindre l'Ordre des Corrompus, afin de suivre leurs enseignements.

Haana devint naturellement maîtresse de cet ordre et son ancienne famille, exilée par sa faute, fut réintégrée à l'Ascendance, sous son contrôle. Héritant de la planète abandonnée de Schesa, Haana se mit rapidement au travail. Schesa, un des mondes les plus en bordures de l'espace Chiss, fut offert au clan, à la condition qu'ils construisent une académie chargée d'accueillir tout Chiss sensible à la Force. Alternativement, tout Chiss sensible à la Force avait pour obligation de se rendre sur Schesa pour y intégrer la dite académie.

La Maison Kata, sous la tutelle d'Haana, reprit l'exploitation des mines de cristaux et rebâtit la cité de Ktah'Ch'Ra, obéissant aux exigences du conseil Chiss et l'Académie des Corrompus y fut alors fondée. L'Ordre des Corrompus fut ainsi nommé de par l'idée toujours très persistante que la Force est une souillure pour les Chiss. Cela n'empêcha pas Haana d'y imposer sa philosophie, mélangeant les principes Sith et Chiss. Les Corrompus se doivent de rechercher le savoir et le pouvoir, les deux allant souvent de paire. La perversion naturelle de la dirigeante aida également les étudiants, pourtant pétris des principes de retenue Chiss, à se laisser aller à un hédonisme de plus en plus libre. Cette libertée d'acte et de pensée promue sur Schesa attira bien plus que des individus sensibles à la Force et beaucoup de Chiss lassés par une société trop stricte étaient intrigués et attirés par ce monde étrange. Le ville se développa donc de façon explosive, de manière bien plus rapide qu'initialement prévu. Profitant de ce succès inattendu, Haana en profita pour faire construire plusieurs centres de plaisance dans le but avoué d'attirer des touristes. Du côté de l'Académie, bien que les étudiants y apprenaient à maîtriser la Force et à se battre, la dirigeante avait mis l'accent sur les études alchimiques, utilisant les larges ressources minérales de Schesa. Un commerce de bijoux se développa très rapidement en conséquence, toutes les expériences alchimiques ratées faisant de jolies babioles.

L'arrivée des Vongs bouleversa l'équilibre de la planète. Etant en bordure nord de l'Ascendance, Schesa fit partie des mondes en première ligne pour faire face à l'envahisseur et manqua d'ailleurs de tomber plusieurs fois dans les premiers mois d'affrontement. Fort heureusement, la Flotte de Défense et d'Expansion Chiss était suffisamment bien organisée et équipée pour empêcher les forces extra-galactiques de passer. Le tourisme alors florissant s'écroula très rapidement et la phalange de Schesa - sa force armée dédiée - fut presque entièrement décimée. Ce ne fut qu'après la formation de l'Alliance Galactique et l'arrivée de forces alliées que son monde regagna une relative sécurité.

N'oubliant pas ses intérêts personnels, Haana profite de chaque situation avec le plus grand pragmatisme. Elle soutient largement l'effort de guerre contre les Yuuzhan Vongs, mais n'oublie pas que la présence des forces alliées toutes proches est un excellent moyen de percer au travers de l'isolationnisme de l'Ascendance, afin de faire jouer ses relations plus éloignées...


-----

Biens et Pouvoirs

Possessions :

- Vêtements Alchimiques : La plupart des tenues de Haana sont modifiée par alchimie, ce qui les rend plus résistantes que leur équivalent normal, tout en permettant une absorption et une redirection facile des éclairs de Force.
- Le Traître (Sabre Laser) : Sabre laser à lame violette et à la poignée alchimique représentant des serpents capables de bouger sous l'effet de la Force.
- X-70B Nssi Rssi : Prototype hybride basé le X-70B Phantom impérial et revisité par les ingénieurs Chiss.
- Villa Privée sur Nar Shadaa : Cadeau de Zoo'Phy le Hutt à une Haana devenue Sith. Elle n'a évidemment pas abandonné cette propriété après son retour dans l'Ascendance.
- Dragons Akk : Création alchimique d'Haana, du temps où elle était encore Sith et avec l'aide de généticiens de Nar Shaddaa. Il s'agit d'hybrides entre les Dragons Krayt et les Chiens Akk.


Pouvoirs :

Raciaux :
- Physiologie Chiss


Pouvoirs de la Force :
- Télékinésie
- Empathie de Force
- Persuasion/Domination de Force
- Peut et sait se prémunir des objets émettant des vagues de Force (comme les Holocrons) en anticipant le danger ou en résistant directement à son influence.
- Eclairs de Force

- Absorption de Vie : art de siphonner la Force et, avec elle, l'essence vitale des choses vivantes. Haana est assez habile pour utiliser subtilement ce pouvoir, aspirant l'énergie de ce qui l'entoure assez discrètement pour ses victimes ne s'en rendent pas compte immédiatement, ressentant une faiblesse progressive. Appliqué avec la plus forte intensité dont elle est capable, la Chiss peut tuer un être humain en quelques minutes. L'énergie vitale ainsi volée permet à Haana de régénérer ses blessures, neutraliser le besoin de manger et retarder le vieillissement.

- Restructuration Mentale : Technique bien plus poussée et plus terrifiante que la simple domination mentale, la restructuration mentale permet de manipuler directement la psyché d'une personne, permettant à Haana de la refaçonner à son image. Les dégâts causés par une telle technique sont permanents et une utilisation trop brutale peut causer des lésions cérébrales sévères, voire mortelles.


Autres :
- Alchimie Sith : art d'utiliser la Force pour maximiser le potentiel d'une pratique scientifique ou artisanale quelconque. Les applications peuvent être très variées, allant de la création de monstres, d'artefacts de la Force, voire à la création de nouvelles substances. Bien que l'Alchimie repose sur une très intense utilisation de la Force, on ne peut la considérer comme un pouvoir car son application nécessite souvent du matériel et une expertise annexe : créer un monstre nécessitera de solides compétences en biologie et xénobiologie, ainsi qu'un laboratoire à la pointe de la technologie. En outre, l'Alchimie est une pratique du Côté Obscure, puisqu'elle repose sur la déformation contre-nature des éléments façonnés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
The Force
Persévérant(e)
Persévérant(e)
avatar
Date d'inscription : 11/02/2018
Messages : 286
Crédits : 0
Infos fermées
MessageSujet: Re: Kata'Haana'Nuruodo   Dim 9 Sep - 17:26

Fiche validée !
Félicitation !


Nous te félicitons pour la validation de cette première étape. Tu peux d'ors-et-déjà te lancer dans le jeu ou alors finir de tout mettre bien en place pour l'intégration de ton personnage. À cet effet, petit Rappel des liens utiles :
> Construire son journal de bord - lien
> Faire sa/ses demande(s) de RP, créer des liens - lien


Ensuite, n'hésites pas à te familiariser aux Pièces du Cartel dans la section du même nom, que tu trouveras dans la Cantina (lien) parmi bien des forums dédiés à la détente en parallèle du jeu.


Enfin... BON JEU ! Wink

Le Staff de SWTOR - Vong Invasion

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://swtor-vong-invasion.forumactif.com
 
Kata'Haana'Nuruodo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Création d'armes (Kata)
» Hey Kata ? T'as bien commandé 23 bougies à Tarja, non ?
» Akor'vyr Rilynval, haut-prêtre d'Isten [Kata]
» Kata ... strophe ?
» Bases de la colo avec photofiltre gratuit. Tuto n°6 : Divers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SWTOR - The Vong Invasion :: Accueil :: Personnages :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: