SWTOR - The Vong Invasion

Alors que la guerre froide règne entre l'Empire Sith et la République Galactique, la galaxie subit l'invasion des Vongs.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ordre Jedi

Aller en bas 
AuteurMessage
Yun-Yuuzhan
Joueur(se)
Joueur(se)
avatar
Date d'inscription : 11/02/2018
Messages : 57
Crédits : 0
Infos fermées
MessageSujet: Ordre Jedi   Lun 10 Sep - 14:31

Ordre Jedi



Informations :

Affiliation : République Galactique
Planète Capitale : Tython
Gouvernement : Haut Conseil Jedi



Histoire :

Personne aujourd'hui ne pourrait remonter jusqu'aux origines de l'Ordre Jedi, tant cette organisation est ancienne, plus vieille que la République Galactique elle même. Certains théorisent qu'il s'agit d'une évolution de l'ancien ordre monastique des Dai Bendu, d'autres prétendent que ce sont les Fils de Palawa qui en sont à l'origine et, d'autres encore, évoquent la légendaire Académie de Chatos. La réalité est à la fois plus simple et plus complexe : l'Ordre Jedi est un amalgame de tout cela et démarra sur la planète Ando Prime, dans la Bordure Médiane de la Galaxie, avec un vaisseau : le Tho Yor. Cette époque voyait se développer les balbutiement du voyage spatial et, bien que plusieurs organisation commençaient à s'éveiller à la Force et à l'étudier, leur éloignement rendait tout partage de connaissances impossible. Un jour, cependant, l'ordre de moines pacifistes connu sous le nom des Dai Bendu, en explorant leur petit coin de galaxie et en étudiant les secrets de la Force, ne soient attirés par les vagues de Force dégagées par le Tho Yor. S'installant sur Ando Prime, les moines Bendu étudièrent le vaisseau pyramidal et, s'ils comprenaient qu'il s'agissait bien d'un outil de voyage interstellaire, ne parvenaient pas à comprendre son but, son origine ou même ce qu'il y avait à l'intérieur. Pendant près d'un millénaire, ils restèrent là, à entretenir le Tho Yor, à l'étudier et à méditer sur la puissance qu'il dégageait... jusqu'au jour où ils parvinrent à l'ouvrir. Après être entrés à l'intérieur, le Tho Yor les transporta se déplaça au travers de la galaxie, s'arrêtant sur des planètes où beaucoup d'individus sensibles à la Force étaient présents, avant de repartir jusqu'à Tython, dans le Noyau Profond de la galaxie. Là, les passagers du Tho Yor découvrirent qu'ils n'étaient pas un cas unique : sept autre vaisseaux identiques étaient présents et avaient récupéré de nombreux individus capable de répondre à son appel.

De là, naquit l'Ordre Jee'dai, dédié à l'étude de la Force et le maintient de l'équilibre entre Ashla, le Côté Lumineux de la Force, et Bogan, le Côté Obscure de la Force. Pendant des millénaires, les Jee'dai prospérèrent sur Tython, restant vigilants des deux pôles extrêmes de la Force, construisant de grands temples, d'imposantes cités, occupant peu à peu toute la surface de la planète. Vers 25.793 ABY (Avant la Bataille de Yavin) cependant, un conflit naquit entre les adeptes d'Ashla et les adeptes de Bogan, qui dégénéra dans ce qui serait plus tard nommé les Guerres de la Force. S'étirant sur dix ans, cette guerre fut si violente, la concentration d'individus sensible à la Force si importante et leur opposition si totale que cela provoqua un cataclysme qui ravagea la planète et perturba son équilibre dans la Force. Les adeptes d'Ashla furent cependant victorieux et ils estimèrent que le Côté Lumineux était la seule voie digne d'être suivie et considérèrent que le Côté Obscure naissait dans le Mal et se devait d'être purgé. Ils reformèrent un conseil et reconstruisirent leur ordre, se faisant appeler désormais les Chevaliers Jedis, défenseurs des opprimés, pourfendeurs du mal. Malgré leur fanatisme, issu d'années de guerre fratricide, le nouvel Ordre Jedi dut rapidement faire face à de nouveaux troubles. L'un des membres du premier Conseil Jedi, Maître Rajivari, explora de nouveau le Côté Obscure et enseignait son usage comme étant le meilleur pour ceux qui voulaient acquérir la puissance. Cette vision fut évidemment réprouvée par le reste du conseil et un nouveau conflit éclata, durant lequel Rajivari et ses adeptes furent tous exterminés. Les troubles de la Force crées par ces conflits successifs entre la Lumière et les Ténèbres poussèrent ce qu'il restait des Jedis à abandonner Tython, en emportant leurs enseignements avec eux.

Fatigués de ces guerres, méditant sur leur passé et leurs échecs, les Jedis s'installèrent sur la planète Ossus et y vécurent en reclus. Ils continuaient à observer le reste de la galaxie cependant et apportaient parfois leur soutient ici et là, lorsqu'ils l'estimaient absolument nécessaire. Ce fut à cette période que la République Galactique fut fondée et l'Ordre Jedi, en accord avec les principes pacifistes de la République, soutint cette organisation naissante, participant activement à sa création en faisant d'Ossus l'un des états membres. Peu à peu, la politique galactique s'insinua jusque dans le conseil Jedi, déformant et influençant la notion de justice au sein de l'Ordre, pour faire d'eux les gardiens de la République qu'ils sont encore aujourd'hui. A cette époque, on estima que l'individualisme était une des raisons qui menait au Côté Obscure, ce qui mena à une politique très stricte au sein de l'Ordre Jedi, qui causa un certain mécontentement au sein de ses adeptes. Finalement, cette politique mena un humain du nom de Xendor à se détacher de l'Ordre et à fonder sa propre académie, loin de ces principes qu'il jugeait toxiques et répressifs. Suivi dans son exil par tous les Jedis avides de liberté, ils se lancèrent évidemment dans l'étude de la seule chose que l'Ordre ne pouvait pas accepter : le Côté Obscure. Le Premier Grand Schisme débuta ainsi, quand l'Ordre Jedi provoqua Xendor dans une guerre ouverte. Aidés dans ce conflit par la République, l'Ordre Jedi extermina, une fois de plus, les adeptes du Côté Obscure.

Plus tard, la République Galactique tomba dans l'obscurantisme, lorsque, après l'assassinat de son prédécesseur, le Chancelier Suprême Contispex I fut élu. Hautement religieux et particulièrement brutal, Contispex lança la République dans de nombreuses guerres, perpétrant de nombreux génocides, appelant le tout "croisades". L'Ordre Jedi se renferma sur Ossus, perturbé par sa place de Défenseur de la République, tout en se trouvant incapable de cautionner les actes de Contispex et, après lui, de sa lignée. Ce doute morcela l'Ordre, poussant certains Jedis à se rebeller contre le Conseil pour aller affronter les forces républicaines, tandis que d'autres s'obstinaient à soutenir la République. La majeure partie de l'Ordre se contentait cependant d'observer les actes de loin, jusqu'à ce que la décision finale soit prise et que l'Ordre tout entier se retourne contre Contispex XIX, le capturant et le faisant passer devant la justice pour crime de guerre. Invoquant leur place de défenseurs de la République, l'Ordre Jedi plaça l'un des leurs au poste de Chancelier Suprême, dans l'espoir de réparer les dégâts causés par la lignée des fanatiques. Malheureusement, les doutes instillés dans l'esprit de certains Jedis par ces évènements poussèrent douze Jedis à explorer le Côté Obscure. Démasqués puis traqués par l'Ordre, ceux qu'on connaîtrait plus tard comme les Jedis Déchus résistèrent grâce à leurs nouveaux pouvoirs et leurs armées de monstres. Ils furent cependant vaincus et exilés dans la Région Sauvage, oubliés de tous... avant que leurs descendants de Korribans ne viennent pousser la République au bord de la destruction, lors des Grandes Guerres de l'Hyperespace.

A partir de là, les guerres ayant secoué la République ont également secoué l'Ordre Jedi, ce dernier étant l'un des plus fervent défenseurs de la République. Malgré cette vocation protectrice, les Jedis sont également à l'origine de bien des troubles : aussi vrai que le premier Empire Sith est devenu puissant grâce à l'arrivée des Jedis Déchus, d'autres conflits ont été causés par la chute de certains Jedis dans le Côté Obscure de la Force. Ainsi, les Grandes Guerres Sith ont comme point de départ la conversion d'Exar Kun, un Jedi arrogant, aux préceptes Sith. Les Guerres Mandaloriennes sont le résultat d'une volonté de revanche des Mandaloriens envers la République, après qu'ils aient été enrôlés par les Siths lors de la précédente guerre. La Guerre Civile des Jedis a débuté lorsque Revan, défenseur de la République et vainqueur des Guerres Mandaloriennes, a sombré du Côté Obscure et s'est retourné contre ses anciens maîtres...

Tous ces conflits, souvent initiés par les Siths et ciblant autant les Jedis eux même que la République dans son ensemble, ont pesé lourd sur l'Ordre Jedi. La forteresse d'Ossus n'est plus que ruines et même le temple de Coruscant a été détruit par l'attaque surprise de l'actuel Empire Sith. Désireux de retrouver leur héritage perdu, l'Ordre Jedi s'est réinstallé sur Tython, y construisant un nouveau Temple tout près des ruines de leur ancienne civilisation. Là, ils accueillent les individus sensibles à la Force repérés sur le territoire républicain et se dressent, plus que jamais, en défenseurs de la République face à un Empire Sith ressucité. Cela aurait pu être encore une enième guerre de la Lumière contre les Ténèbres, comme il y en a eu plusieurs avant, comme il y en aura plusieurs après, mais les Yuuzhan Vongs sont venus boulverser la donne... En menaçant aussi bien la République que l'Empire Sith et, surtout, en démontrant leur totale absence dans la Force, ces êtres représentent une menace pour la galaxie entière.


Organisation :

Haut Conseil Jedi : Souvent appelé plus simplement le Conseil Jedi regroupe les Maître Jedis les plus sages et les plus respectés de tout l'Ordre. Ensemble, ils prennent les décisions qui sont susceptibles d'affecter l'Ordre Jedi dans sa globalité. Le Conseil comporte douze sièges et, si l'un se retrouve vacant, un nouveau membre sera élu par les actuels membres du Conseil. De par la progression hiérarchique existant au sein de l'Ordre, la plupart de ceux qui occuppent un siège du Conseil Jedi sont eux même des Maîtres, mais il existe parfois certaines exceptions. Ces exceptions peuvent être le fruit de la politique, de connaissances uniques et particulières ou tout simplement d'une transition formelle au rang de Maître retardée pour une raison quelconque. Le Haut Conseil travaille en étroite proximité avec le Chancelier Suprême de la République Galactique et ses membres lui servent souvent de conseillers. Ils n'ont cependant pas d'autorité sur la Chancellerie elle même.


Conseil de la Première Connaissance : Constitué de cinq membres, souvent membres eux même d'autres conseils, le Conseil de la Première Connaissance est responsable de l'entretien du Temple de Tython et, plus particulièrement, des banques de données qui renferment tout le savoir et les enseignements des Jedis. A l'instar du haut conseil, tout postulant doit être accepté par les actuels membres. Un seul membre de ce conseil est désigné à vie, ou jusqu'à ce qu'il lègue le poste, et est connu comme étant le Gardien de la Connaissance. Les autres sièges à ce conseil sont renouvelés tous les cinq ans. C'est notamment eux qui ont accès aux chambres des holocrons et c'est à eux qu'il faut demander l'autorisation pour y accéder.


Conseil de Réassignation : Constitué lui aussi de cinq membres, il dispose cependant de deux sièges permanents, pour trois sièges tournants avec un mandat de 5 ans. Ce conseil supervise la corporation des services, chargée de diriger les initiés lors de leurs entraînements préléminaires. C'est aussi à eux que revient la tâche de savoir quel rôle auront les initiés qui échouent à ces tests, ainsi que ceux dont la sensibilité est trop faible pour devenir des Jedis à part entière. De tels individus demeurent membre de l'Ordre, sous la tutelle du Conseil de Réassignation et participent à la vie de l'Ordre et à ses activités, mais d'une façon différente, souvent par des travaux plus classiques et moins sensationnels que la diplomatie ou le maintient de l'ordre, tel que la comptabilité, la construction ou encore la médecine. Au moins un des deux membres permanents de ce conseil est issus de la corporation des services de l'Ordre Jedi et est, donc, un de ceux qui a échoué aux tests préliminaires en tant qu'initié.


Grand Maître Jedi : Titre décerné par un vote unanime du Haut Conseil Jedi, il s'agit du leader de l'Ordre Jedi. Le Grand Maître a, de ce fait, l'autorité nécessaire pour se faire obéir de tout membre de l'Ordre lorsque la situation le nécessite. La plupart du temps, cependant, ce sont les décisions du Haut Conseil qui sont suivies avant celles du Grand Maître lui même. Le poste est actuellement occupée par Satele Shan.


Maître Jedi : Les Jedis les plus anciens et ayant la meilleure compréhension de la Force sont désignés par le Haut Conseil au rang de Maître Jedis. Bien que certains s'autoproclament Maîtres Jedis, la pratique est souvent mal vue par l'Ordre dans son ensemble. Un Maître Jedi a l'autorité de prendre un Padawan sous son aile, pour l'éduquer jusqu'au titre de Chevalier Jedi. C'est également parmi les Maîtres que sont sélectionnés les membres des différents Conseils et, dans l'ensemble, le rang de Maître Jedi s'accompagne d'une certaine autorité sur les rangs inférieurs de l'Ordre Jedi.


Chevalier Jedi : Après avoir reçu les enseignements d'un maître - qui peut être un Maître Jedi ou un Chevalier Jedi - le Padawan peut passer les Epreuves Jedi au terme desquelles il devient Chevalier Jedi. Il n'est dès lors plus considéré comme le disciple de son ancien maître et peut librement accepter les missions proposées par le Haut Conseil, prendre à son tour un Padawan comme disciple ou encore suivre des enseignements plus spécialisés. Bien souvent, même s'il ne dépend plus de l'autorité de son ancien maître, un Chevalier garde tout de même une relation privilégiée avec ce dernier. Parmi les formations spécialisées disponibles pour un chevalier, on trouve les trois branches suivantes :
- Jedi Consulaire : Tournés vers la diplomatie et l'usage non violent de la Force, ce sont principalement des érudits et des individus qui explorent les subtilités de la Force avant de penser au combat. Ils reçoivent des formations de négociateurs et de diplomates, pour parfaire leur approche pacifique des événements. Auparavant supervisés par le Conseil de Réconciliation, aujourd'hui abandonné à cause de la montée militariste causée par la guerre contre l'Empire Sith, ils sont désormais autonomes dans leurs recherches de la Force. Satele Shan est issue de l'enseignement des Consulaires.
- Jedi Gardien : Héritiers des premiers Jedis de Tython, les Gardiens se spécialisent dans les disciplines de combat, l'usage de la Force à des fins guerrières et la maîtrise du Sabre Lasers. Ce sont souvent les premiers à être déployés en conjonction des troupes républicaines lors des inévitables conflits armés. C'est également de cette branche que sont issus la plupart des instructeurs du combat au sabre laser. Les plus talentueux Maîtres issus de cette spécialisation reçoivent souvent le titre honorifique de Maître Guerriers.
- Jedi Sentinelle : Cette branche d'enseignement regroupe les Jedis qui suivent des enseignements issus à la fois de la branche des Gardiens et de la branche des Consulaires. Ils sont donc très bon combattants et très habile dans la maîtrise de la Force, quoique moins talentueux dans chaque domaine que ces deux branches spécialistes. Très souvent, les Sentinelles complètent leurs talents avec l'acquisition de compétences n'ayant rien à voir avec la maîtrise de la Force ou le Maniement du Sabre Laser. Ainsi, c'est ici qu'on retrouve les meilleurs artisans, informaticiens et pilotes de l'Ordre Jedi.


Padawan : Le terme désigne un initié qui a réussi les tests préliminaires et qu'un Chevalier ou un Maître Jedi a prit en tant que disciple, afin de parfaire son entraînement. Pendant toute cette période, le Padawan suit son maître et l'aide dans ses diverses tâches et mission, profitant de sa sagesse, suivant ses enseignements et observant ses actions afin de pouvoir parfaire ses propres talents. Lorsque son maître le juge prêt, le Padawan pour tenter les Epreuves Jedi, afin d'accéder au rang de Chevalier.


Initié : Les plus jeunes membres de l'Ordre, les initiés sont ceux qui n'ont pas encore effectués leurs tests préliminaires et qui apprennent encore les bases des enseignements jedis. Ils sont alors sous la responsabilité de professeurs - souvent des Maître Jedis - qui leur apprennent à contrôler la Force et à manier le Sabre Laser, au sein de classes regroupant plusieurs initiés. Lorsqu'ils sont jugés prêts, les initiés peuvent tenter les Epreuves Préliminaires, au terme desquelles ils deviennent Padawan et sont sélectionnés par un Chevalier ou un Maître Jedi pour devenir leur disciple. Ceux qui échouent aux épreuves préliminaires sont intégrées à la Corporation de Service.


Corporation de Services Jedi : Supervisée et dirigée par le Conseil de Réassignation, la Corporation de Services regroupe tous les initiés qui échouent lors des Epreuves Préliminaires pour devenir Padawans. Cependant, il existe aussi des Chevaliers ou des Maîtres Jedis qui, de par leurs spécialisations professionnelles ou simplement par choix, intègre la Corporation de Services. Cette branche de l'ordre a la charge de tout ce qui concerne la gestion et l'entretien des infrastructures, de la médecine, de l'agriculture, de l'administration et de la trésorie... des tâches essentielles pour une organisation aussi étendue que l'Ordre Jedi, mais moins prestigieuses.



Armée :

L'Ordre Jedi ne possède pas d'armée à proprement parler, puisque tous ses membres sont des individus sensibles à la Force, au moins faiblement, et ayant appris à l'utiliser. Ayant une relation privilégiée avec la République Galactique, ils sont souvent intégrées aux troupes républicaines, plutôt que de former une armée à part entière. On peut cependant catégoriser trois types de Jedis, issus de trois branches d'enseignement sus-mentionnées et souvent intégrés différemment aux troupes républicaines :

Jedis Consulaires : Associés au corps diplomatique républicain, ils sont moins là pour se battre que pour parmettre la résolution pacifique des conflits. Souvent, ils accompagnent les diplomates républicains dans leurs missions et peuvent être déployés seuls le cas échéan.

Jedis Gardiens : Les meilleurs combattants de l'Ordre Jedi, ce sont souvent eux qui sont intégrés aux troupes terrestres de l'armée Républicaine, décuplant l'efficacité au sol des escouades dans lesquelles ils sont intégrés. Ils est également très fréquent que des Gardiens soient déployés lors d'opération commando, en conjonction avec des troupes d'élite, afin d’accroître la puissance brute d'une unité.

Jedis Sentinelles : De par la multiplicité de leurs compétences, les Sentinelles font souvent office de soutient spécialisé à des unités elles mêmes spécialisées. Ils sont souvent intégrés à des troupes du génie, ou lors d'opérations commando, afin de parfaire les options de l'unité sur le terrain.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ordre Jedi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Ordre Jedi
» Ordres de Mission du Nouvel Ordre Jedi
» Ordre de Mission
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» entrainement jedi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SWTOR - The Vong Invasion :: Accueil :: Factions :: Présentations-
Sauter vers: